RESEAU INITIATIVE GERS : A DESTINATION DES ELUS

Vous avez connaissance d’un projet économique : ayez le réflexe de contacter la communauté de communes armagnac Adour qui prendra contact avec réseau initiative. Lequel vous aidera dans la mise en œuvre de votre projet.

C’est quoi Réseau Initiative GERS ?

Réseau Initiative Gers a pour mission d’aider gracieusement  les entrepreneurs, ou futurs entrepreneurs, en les ACCOMPAGNANT dans le cadre de leur projet (création, reprise, croissance ou innovation), et en leur accordant un PRET D’HONNEUR.

Le prêt d’honneur est un prêt personnel à taux zéro, sans garantie, ni frais de dossier, d’une durée de 5 ans Maximum. Il permet de renforcer votre apport dans le plan de financement et les fonds propres de votre Entreprise. Tout en restant libre du choix de votre banque, ce prêt d’honneur joue l’effet de levier en facilitant l’obtention d’un prêt bancaire.

Pour vous aider dans les étapes-clés du parcours, vous pouvez d’ores et déjà contacter  Madame SAITER Directrice générale de services de la communauté de communes au  0562690643 qui vous mettra en contact avec Stéphanie MASSEY, Directrice de la Plateforme.

LE BISTROT DU VILLAGE : UN RESTAURANT AUX SAVEURS LOCALES

Le Bistrot du village !

Situé dans la commune de Viella, le restaurant Le Bistrot du  village est spécialisé dans les offres de services traiteur, des repas sur place et de la vente à emporter. Il emploie deux personnes et est ouvert du mardi au dimanche toutes les semaines.

Maman de deux enfants, Céline Martinez est l’actuelle gérante du dit restaurant. Elle  dit avoir « tout lâché du jour au lendemain pour acheter ce bistrot spécialisé dans la restauration».  Ancienne responsable de deux garages automobiles, elle décide de tout laisser et de changer de vie en s’inscrivant dans le domaine de la restauration. Aujourd’hui, elle vit pleinement sa passion de  restauratrice  à travers son entreprise, Le Bistrot du village.

Situation du Restaurant le Bistrot du village  dans le contexte particulier de la crise du covid 19.

Dans ce contexte marqué par l’impact de la Covid 19, les entreprises de restauration ne sont pas en marge des changements qui interviennent.  Toutefois, Le Bistrot du village a su s’adapter face aux changements liés à la crise du covid 19. A la question de savoir comment se porte son entreprise dans ce contexte particulier du covid 19 ?, Céline Martinez, la gérante répond « Oui, bien, déjà  dès son acquisition en 2020, nous avons trouvé des solutions pour rester ouvert malgré la crise de Covid 19. Nous avons basé notre stratégie sur la vente à emporter et diversifier nos différents menus afin de les rendre plus accessibles à tous. » La crise sanitaire  du covid 19 survenue depuis 2020 a largement modifié les habitudes de consommation des clients et a nécessité une réorganisation des entreprise pour y faire face. Le Bistrot  du village s’inscrit dans cette nouvelle donne qui invite à composer avec la crise du Covid 19. Pour sa première responsable « il fallait s’adapter à cette réalité et faire face. »

Quelles difficultés rencontre-t-on dans le secteur de la restauration en ces temps de crise ?

« Nous avons des difficultés liées à la crise économique. L’augmentation du prix de l’électricité reste notre principale difficulté car nous utilisons beaucoup l’électricité dans notre domaine d’activité. Il y a également l’augmentation des coûts des matières premières indispensables pour notre activité. Ce sont les matériaux de cuisine et la viande par exemple. Et pourtant nous n’augmentons pas le prix de nos différents menus. Si nous le faisons, nous pourrions perdre nos clients. » Il faut noter que le contexte général du covid 19 a largement contribué à accentuer le coût de vie des entreprises et l’augmentation  des flux sur les offres des services des entreprises.

Quels espoirs pour le Bistrot du village au regard de sa situation géographique  avec les villes environnantes ?

« Nous espérons que les sociétés décident d’augmenter les paniers repas du midi à leurs salariés. Si cela est fait nous pouvons augmenter les prix de nos repas à notre niveau afin d’accroitre nos revenus sans pour autant impacter le budget de consommation de nos clients. » En effet,  pour la responsable, l’augmentation des paniers repas au sein des entreprises peut contribuer à comporter les entreprises de restauration, car celles-ci pourront en tenir compte dans leurs offres et services à leurs clientèles.  Aussi, il faut noter que le client ne saurait être pénalisé parce que même s’il dépense plus pour la restauration, cela peut se combler par les tickets-restaurant dont il bénéficiera auprès de son entreprise. Pour Céline Martinez, ses espoirs se fondent sur  les demandes dans les services tels que les associations, le club de rugby ou l’association des personnes du troisième âge qui seront ses principaux grands clients.

Pour Céline  Martinez, le principal conseil pour se lancer dans le secteur de la restauration est « d’avoir de la patience,  et d’être convivial ». Aussi, pour elle, «il faut accepter de faire des erreurs et accepter les défauts des clients ». Il est important également dans ce secteur dit-elle «  d’avoir un  bon relationnel afin de développer davantage ses activités ».

Le secteur de la restauration est un secteur dynamique mais nécessite l’adhésion de toutes les parties prenantes afin d’aboutir à des résultats intéressants. En cela, le Bistrot du village bénéficie du soutien des petits villages environnants qui lui offrent l’opportunité de continuer d’offrir ses services aux populations et à l’ensemble des acteurs du territoire.