|   

Le 1er janvier 2013, deux communautés de communes (Monts et Vallées de l’Adour et Terres d’Armagnac) et une commune (Cannet) fusionnaient pour devenir la communauté de communes Armagnac Adour. C’est un territoire qui regroupe 25 communes, ce qui met la commune la plus au Sud Ouest (Verlus) à 40 kms de la commune  la plus au Nord Est (Averon-Bergelle). Pourtant, c’est un territoire qui n’est peuplé que de 7500 habitants avec deux bourgs centres: Riscle et Aignan.

Le résultat est un vieillissement de la population puisque c’est un territoire où il fait bon vivre.

La communauté de communes a toutes les compétences nécessaires pour atteindre un objectif essentiel: celui du « bien » vivre et du « mieux » vivre dans notre communauté. Cela commence par:

– l’accueil de la petite enfance: RISCLE et AIGNAN seront dotés de centres multi-accueil,

– l’accueil de la jeunesse dans nos écoles: il nous faut améliorer les infrastructures, atteindre les performances en matière de culture numérique, parcours culturel, lien avec le périscolaire fixé par l’inspecteur d’académie, directeur académique des services de l’Education Nationale, organiser le temps scolaire en l’articulant avec des activités périscolaires gratuites,

– la prise en charge de la jeunesse dans nos centres de loisirs: le temps périscolaire et extrascolaire doit permettre à chaque jeune de pouvoir pratiquer des activités plurielles et de prendre de vraies vacances,

– le développement économique: les entrepreneurs doivent trouver les moyens de s’implanter ou de se développer,

– l’accès au numérique: le haut débit doit être présent partout et ce par la mise en oeuvre du schéma départemental d’aménagement numérique,

– le soutien à la culture, à l’éducation musicale, au développement des activités touristiques et le soutien à l’Office de Tourisme,

– l’amélioration des voies de communication (voirie),

– et enfin, par le soutien à nos aînés en les accompagnant d’abord dans leur domicile (gestion de deux services d’aide: SAAD et SSIAD) et enfin dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes qui offrira d’excellentes conditions de prise en charge.

Voilà, le projet est ambitieux! Vouloir assurer un « bien » vivre et un « mieux » vivre de ses concitoyens est l’axe majeur du plan d’action des conseillers communautaires. Je ne peux que nous souhaiter d’atteindre cet objectif pour que vous, habitants de la CCAA vous vous sentiez bien dans les 25 communes de notre territoire, pour que vous visiteurs de la CCAA, ayez envie de poser définitivement vos valises!

                                                                                                       Michel PETIT

© 2017 Locustek. All Rights Reserved.